Accueil Actualités La vie économique du Val d'Essonne Fixer la rémunération de votre salarié en 3 points essentiels
Fixer la rémunération de votre salarié en 3 points essentiels

Fixer la rémunération de votre salarié en 3 points essentielsLe paiement de créances salariales est un des principaux litiges portés devant le Conseil de prud'hommes (revalorisation, inégalité salariale, non-respect des minima conventionnels…). C'est pourquoi vous devez être particulièrement vigilant sur ce point, tant lors de la fixation initiale du salaire (lors de l'embauche), qu'en cours de contrat (augmentation de salaire). Voici des conseils pour évaluer le montant de la rémunération minimale à verser à votre salarié.

Si par principe vous êtes libre de déterminer la rémunération de votre salarié, d'un commun accord avec lui, vous devez néanmoins veiller à respecter les minimums qui s'imposent à vous. Vous ne pouvez pas rémunérer votre salarié en dessous de certains seuils établis par la loi et la convention collective qui s'applique à vous.

Respecter le SMIC

Vous devez tout d'abord veiller à respecter le salaire minimum légal. Le Code du travail prévoit qu'un salarié ne peut pas être rémunéré en dessous du SMIC. Son montant s'élève à 9,61 euros brut de l'heure (montant au 1er janvier 2015) ce qui équivaut à un salaire brut mensuel de 1.457,52 euros pour un salarié à temps plein.

Pour vérifier que le salaire que vous versez à votre collaborateur respecte bien le SMIC, la comparaison doit s'effectuer avec son salaire horaire : pour chaque heure de travail accomplie, votre salarié doit être payé au moins 9,61 euros brut.

Si ce n'est pas le cas, vous pouvez effectuer un rattrapage dans les meilleurs délais. Si votre salarié s'aperçoit que vous ne respectez pas le salaire minimum auquel il a droit, il peut non seulement vous réclamer un rappel de salaire, mais aussi le versement de dommages intérêts supplémentaires (vous risquez aussi d'être condamné au paiement d'une amende).

Notez que dans certains cas particuliers, le salaire minimum à respecter peut être inférieur (SMIC jeune par exemple pour les salariés de moins de 18 ans).

Respecter le salaire minimum conventionnel

Outre le salaire minimum légal, vous devez aussi respecter le salaire minimum conventionnel. En effet, la convention collective applicable à votre entreprise prévoit bien souvent un salaire minimum plus élevé que le SMIC.

Votre convention collective prévoit en effet une grille de salaire applicable à l'ensemble de votre personnel : à chaque classification correspond un salaire minimum que vous devez respecter.

Il est possible que le salaire minimum conventionnel correspondant à la classification de votre salarié soit inférieur au SMIC. Dans ce cas, votre salarié ne peut pas être payé en dessous du SMIC.

Fixer un salaire plus élevé

Bien entendu, les minima prévu par la loi et par votre convention collective constituent des seuils en dessous desquels il n'est pas possible de rémunérer votre salarié. Il est donc tout à fait possible de prévoir un salaire plus élevé, que vous négociez avec votre salarié.

Servez-vous de la rémunération comme levier de motivation.

Dans tous les cas, n'oubliez pas de négocier le salaire en brut (même si, souvent, c'est le salaire net qui intéresse votre salarié), cela vous permet notamment de ne pas avoir à supporter le coût d'une  éventuelle hausse des charges salariales.

Autre possibilité : plutôt que de verser un salaire de base plus élevé, vous pouvez opter pour d'autres alternatives (versement d'éléments complémentaires de rémunération, de primes, attribution d'avantages en nature …).

 
BIENVENUE !
Bienvenue sur le portail économique de la CCVE. C’est un nouvel outil qui est mis à votre disposition pour mieux vous informer de l’actualité économique. Un outil qui est aussi plus pratique d’utilisation pour la CCVE et qui nous permettra d’être plus réactifs. Par exemple, le moteur
L'annuaire des entreprises
L'annuaire
des entreprises
Vous recherchez une entreprise, un artisan, un service...Votre recherche en 1 clic !
Lettre Recherche n°19 : numéro spécial 25 ans du programme Thèses
La lettre Recherche n° 19 est consacrée au programme [...]
Vente / location de locaux professionnels
Bourse des locaux
Vente / location de locaux professionnels
Lancement d'un nouveau parc d'activités Idea'park ZAC Montvrain 2