Accueil Actualités La vie économique du Val d'Essonne Améliorer la santé de ses employés pour les maintenir dans l’emploi
Améliorer la santé de ses employés pour les maintenir dans l’emploi

Améliorer la santé de ses employés pour les maintenir dans lemploiLes personnes qui ont des problèmes de santé (psychologiques ou physiques) ont plus de difficultés que les autres à se maintenir dans l'emploi. Que pouvez-vous mettre en œuvre au sein de votre entreprise, pour aider vos salariés à retrouver un meilleur état de santé, et les maintenir dans l'emploi ?

Selon une récente étude de la Direction de l’Animation et de la Recherche, des Etudes et des Statistiques (DARES), 1 homme actif sur 5 et 1 femme active sur 4 signalent une santé altérée. Seuls 70% pour les hommes, et 72% pour les femmes qui se disent en mauvaise santé sont en emploi en 2010, contre 85% des hommes et 86% des femmes qui sont en bonne voire très bonne santé. Les personnes à la santé fragile sont aussi plus nombreuses que les autres à prendre leur retraite ou à être au chômage.

95% des personnes qui ont une santé altérée et qui ont bénéficié d'un changement de leurs conditions de travail sont en emploi.

Fort impact des problèmes de santé sur l'emploi

Si 20% des hommes et 25% des femmes déclarent avoir une santé altérée, ce pourcentage augmente avec l'âge.

Qu'il s'agisse de problèmes de santé d'ordre psychologique ou physique, la dégradation de l'état de santé a nécessairement un impact sur la vie professionnelle et l'emploi :

•    les personnes à la santé fragile sont plus nombreuses à avoir pris leur retraite en 2010 ou à être au chômage ;
•    les problèmes de santé d'ordre psychologique (état dépressif ou troubles anxieux généralisés) contribuent davantage à la perte d'emploi que les problèmes de santé physiques ;
•    plus de 1/3 des personnes en emploi estiment que leur mauvais état de santé a des conséquences sur leur vie professionnelle : perte d'emploi, non reconduction de contrat, difficulté à trouver un emploi stable, frein à l'évolution de carrière, obligation de se réorienter vers un nouvel emploi ou encore d'aménager son poste (aménagement d'horaires par exemple).

Sur ce dernier point, l'étude constate que parmi les personnes en mauvaise santé qui ont bénéficié d'un changement de poste ou un aménagement de leurs conditions de travail, respectivement, 92% et 95% étaient en emploi. Et si c'était là la clé du maintien dans l'emploi des personnes qui ont une santé fragile ?

Quels moyens d'action pour les chefs d'entreprise ?

En tant que chef d'entreprise, vous êtes sans nul doute concerné par cette problématique qui peut notamment se traduire par des arrêts de travail à répétition, des licenciements pour inaptitude … Plusieurs moyens s'offrent à vous pour que vous puissiez contribuer au maintien dans l'emploi des salariés qui ont des problèmes de santé, et dans de meilleures conditions.

Dans son étude, la Dares a identifié quelques leviers que vous pouvez actionner afin de contribuer à une amélioration de la santé de vos collaborateurs, à travers l'évolution de certaines conditions de travail.

Afin d'améliorer l'état de santé de vos salariés qui en ont le plus besoin, vous pouvez notamment agir sur les éléments suivants :

•    l'exposition à des contraintes physiques professionnelles ou les facteurs de pénibilité (éviter le port de charges lourdes, le travail au bruit ou au froid par exemple);
•    l'autonomie au travail (laisser plus d'autonomie aux salariés, leur donner les moyens de faire un travail de qualité pour permettre de diminuer le stress et de favoriser une meilleure qualité de vie au travail…) ;
•    l'intégration dans le collectif de travail (favoriser les moments de détente ou organiser des moments festifs pour instaurer de bonnes relations entre collègues de travail et entre vous et vos salariés) ;
•    les conflits de valeur ;
•    la sécurité ;
•    l'intensité du travail.

Retrouvez les leviers pour Prévenir et prendre en compte la pénibilité du salarié en suivant ce lien.

Vous pouvez également agir sur d'autres variables, telles que : l'horaire de travail (éviter les horaires de travail atypiques, tel que le travail de nuit, qui ont des répercussions néfastes sur l'état de santé, ou les heures supplémentaires en nombre excessif), l'aménagement du poste de travail (nouveaux sièges pour le confort de l'assise, tables télescopiques et escamotables …), la réorganisation des tâches entre les salariés …

Il existe toute une panoplie de mesures, plus ou moins contraignantes à mettre en œuvre, d'un point de vue organisationnel et financier, qui devraient vous permettre de conserver au sein de votre effectif, les collaborateurs qui connaissent une dégradation de leur état de santé.

Gardez à l'esprit que certains changements ne peuvent être imposés à votre salarié. Vous devez par exemple recueillir son accord si vous souhaitez lui proposer une réduction de son horaire de travail, un passage sur un poste de jour alors qu'il travaille la nuit... Cette décision doit donc relever d'un commun accord.

Pour en savoir plus pour pouvoir Modifier le contrat de travail, suivez ce lien.

 
BIENVENUE !
Bienvenue sur le portail économique de la CCVE. C’est un nouvel outil qui est mis à votre disposition pour mieux vous informer de l’actualité économique. Un outil qui est aussi plus pratique d’utilisation pour la CCVE et qui nous permettra d’être plus réactifs. Par exemple, le moteur
L'annuaire des entreprises
L'annuaire
des entreprises
Vous recherchez une entreprise, un artisan, un service...Votre recherche en 1 clic !
Un commerçant doit pouvoir restituer les objets confiés par ses clients
Le commerçant qui a reçu un objet en dépôt doit [...]
Vente / location de locaux professionnels
Bourse des locaux
Vente / location de locaux professionnels
Lancement d'un nouveau parc d'activités Idea'park ZAC Montvrain 2