Accueil Actualités La vie économique du Val d'Essonne
La "relation client" au cœur de la semaine du numérique 2017

La relation client au cœur de la semaine du numérique 2017La 3e édition de la semaine du numérique se déroule du 26 au 30 juin partout en Essonne !

Des rencontres-solutions, des interventions d’experts, des conférences… de nombreux rendez-vous sont programmés sur tout le territoire avec pour fil rouge “La relation client”.

Mieux communiquer, partager, interagir, fidéliser… Le numérique, avec tous ses outils existants (et à venir), a totalement chamboulé la relation client. Profiter de tous les nouveaux moyens mis à disposition pour faire évoluer et optimiser ses pratiques devient une nécessité. Et ce, que l’on soit dirigeant d’entreprise, micro entrepreneur, commerçant ou artisan, s’adressant à une clientèle de professionnelle ou grand public.

Découvrez le programme complet de la semaine du numérique.

Deux temps forts à retenir cette semaine à la CCI Essonne :

•    Lundi 26 juin, journée spéciale e-commerce et commerce.
Au programme, des focus sur tous les outils pour optimiser la communication de son site web (BtoB ou BtoC) et la présentation de solutions innovantes pour faire évoluer ses pratiques, facilement et à moindre coût.
•    Jeudi 29 juin, la journée phare de cette semaine.
Des rencontres-solutions à partir de 9h30 tout au long de la journée. Mais aussi, le pitch de 3 startups numériques essonniennes ; des démonstrations innovantes et une grande conférence prospective de clôture sur la relation client de demain : tendances et nouveaux enjeux. Ce sera également la clôture officielle du Mois du numérique by les Digiteurs en Ile-de-France.

La semaine du numérique, c’est aussi :

•    Des entretiens pour un diagnostic numérique personnalisé avec une conseillère numérique de la CCI.
•    Des rendez-vous pour les professionnels dans les agences Orange de l’Essonne le lundi et le mardi (Etampes).

Et bien d’autres rencontres, moments de partage d’expériences et de réseautage.

La semaine du numérique en Essonne entre dans le cadre du Mois du numérique by les Digiteurs en Ile-de-France, un événement soutenu par l’Europe, dans le cadre d’un projet FEDER.

Retrouvez en ligne le programme complet et les inscriptions.

 
Activité artisanale : modification des qualifications professionnelles requises

Activité artisanale modification des qualifications professionnelles requisesPour se prévaloir de la qualité d'artisan, il est nécessaire de remplir certaines conditions. A partir du 1er juin 2017, il faudra, pour exercer certaines activités artisanales, être titulaire d'une qualification professionnelle par métier.

La personne souhaitant exercer certaines activités artisanales devait jusqu’à présent justifier d'une qualification professionnelle valable pour un groupe d'activités.

La loi du 18 juin 2014 a modifié cette règle et impose d'être titulaire d'une qualification professionnelle par métier et non plus par groupe d'activité.

A partir du 1er juin 2017, il sera donc nécessaire d'avoir un certificat d'aptitude professionnelle (CAP), brevet d'études professionnelles (BEP) ou un diplôme équivalent dans le métier ou dans la partie d'activité envisagée pour pouvoir l'exercer.

La personne qualifiée dans un métier pourra toutefois accomplir les tâches qui relèvent d'un métier connexe faisant partie d'un même groupe d'activités, sans qualification supplémentaire, dès lors que ces tâches connexes font appel à des compétences similaires à celles mises en œuvre dans son métier principal.

Textes de référence :

•    Loi n° 2014-626 du 18 juin 2014 relative à l'artisanat, au commerce et aux très petites entreprises
•    Décret n° 2017-767 du 4 mai 2017 relatif à la qualification professionnelle exigée pour l'exercice des activités prévues à l'article 16 de la loi n° 96-603 du 5 juillet 1996 relative au développement et à la promotion du commerce et de l'artisanat

Et aussi sur service-public.fr : Déclaration d'activité d'un artisan

Pour se prévaloir de la qualité d'artisan, il est nécessaire de remplir certaines conditions. A partir du 1er juin 2017, il faudra, pour exercer certaines activités artisanales, être titulaire d'une qualification professionnelle par métier.

La personne souhaitant exercer certaines activités artisanales devait jusqu’à présent justifier d'une qualification professionnelle valable pour un groupe d'activités.

La loi du 18 juin 2014 a modifié cette règle et impose d'être titulaire d'une qualification professionnelle par métier et non plus par groupe d'activité.

A partir du 1er juin 2017, il sera donc nécessaire d'avoir un certificat d'aptitude professionnelle (CAP), brevet d'études professionnelles (BEP) ou un diplôme équivalent dans le métier ou dans la partie d'activité envisagée pour pouvoir l'exercer.

La personne qualifiée dans un métier pourra toutefois accomplir les tâches qui relèvent d'un métier connexe faisant partie d'un même groupe d'activités, sans qualification supplémentaire, dès lors que ces tâches connexes font appel à des compétences similaires à celles mises en œuvre dans son métier principal.

Textes de référence :

Et aussi sur service-public.fr : Déclaration d'activité d'un artisan 

 
Économie circulaire : un appel à candidatures pour les établissements sanitaires et EHPAD

Économie circulaire un appel à candidatures pour les établissements sanitaires et EHPADL’ADEME lance l'appel à candidatures Santé témoin à destination des établissements sanitaires et Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) afin de mettre en place des actions pilotes d’économie circulaire. Les vingt lauréats seront accompagnés gratuitement par l’ADEME autour de 3 thèmes clés :

•    la réduction et valorisation des déchets ;
•    la lutte contre le gaspillage alimentaire ;
•    le déploiement des achats responsables.

Sont concernés tous les établissements sanitaires et EHPAD en France métropolitaine et adhérents à la Fédération hospitalière de France, la Fédération de l’hospitalisation privée ou à la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne. Les candidatures doivent être déposées avant le 16 juin 2017.

Consulter l’appel à candidatures Santé témoin
Voir le site dédié

 
Aides à la prévention des TMS : les employeurs ont jusqu'au 15 juillet 2017 pour les demander

Aides à la prévention des TMS les employeurs ont jusquau 15 juillet 2017 pour les demanderDeux aides financières peuvent être accordées aux employeurs de moins de 50 salariés (petites et moyennes entreprises et associations) pour les aider à identifier, maîtriser et agir durablement contre les risques de troubles musculo-squelettiques (TMS).

Les employeurs doivent réserver ces aides auprès de leur caisse d'assurance maladie (Carsat ou Cramif) avant le 15 juillet 2017 et envoyer tous les documents nécessaires au versement des aides avant le 15 novembre 2017.

Ces aides sont accordées dans le cadre du programme TMS Pro mis en place par l'Assurance Maladie – Risques Professionnels en 2014.

TMS Pro est un programme d'accompagnement individuel en ligne, conçu pour permettre aux employeurs de moins de 50 salariés d'identifier les facteurs de risque, d'élaborer des plans d'action adaptés à leur situation pour prévenir les TMS.

Les deux aides financières susceptibles d'être accordées sont l'aide TMS Pros Diagnostic et l'aide TMS Pros Action.

TMS Pros Diagnostic est destinée à permettre aux employeurs de réaliser l'identification des risques de TMS. Plafonnée à 25 000 €, elle peut financer 70 % du montant des prestations suivantes (HT) :

•    formation d'une personne ressource en interne capable d'animer et de mettre en œuvre un projet de prévention des TMS ;
•    et/ou prestation ergonomique pour la réalisation d'un diagnostic de prévention des TMS, incluant l'étude des situations de travail concernées et le plan d'actions.

TMS Pros Action a vocation à financer l'achat de matériel et/ou d'équipements pour réduire les contraintes physiques à hauteur de 50 % (HT) dans la limite de 25 000 €.

Rappel : les TMS sont la première cause de maladie professionnelle en France. Parmi les facteurs de risque, on distingue notamment :

•    les facteurs biomécaniques : gestes répétitifs, travail statique, efforts excessifs, positions articulaires extrêmes, ... ;
•    les facteurs psychosociaux : pression du temps, manque de contrôle sur son travail, manque de soutien social, ... ;
•    les facteurs organisationnels : délais de réalisation trop courts, travail monotone ou temps de récupération insuffisant, ...

Où s’informer ? :

Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail (Carsat)
Caisse régionale d'assurance maladie d'Île-de-France (CRAMIF)
Pour en savoir plus : TMS Pro

 
La relation client à l’heure du numérique

La relation client à lheure du numériqueLa 3e édition de la semaine du numérique en Essonne se déroulera du 26 au 30 juin.

Des rencontres-solutions, des interventions d’experts, des conférences… de nombreux rendez-vous sont programmés sur tout le territoire avec pour fil rouge “La relation client”.

Mieux communiquer, partager, interagir, fidéliser… Le numérique, avec tous ses outils existants (et à venir), a totalement chamboulé la relation client.

Profiter de tous les nouveaux moyens mis à disposition pour faire évoluer et optimiser ses pratiques devient une nécessité. Et ce, que l’on soit dirigeant d’entreprise, microentrepreneur, commerçant ou artisan, s’adressant à une clientèle de professionnel ou grand public.

Deux temps forts à retenir cette semaine à la CCI Essonne :

•    Lundi 26 juin, journée spéciale e-commerce et commerce.
Au programme, des focus sur tous les outils pour optimiser la communication de son site web (BtoB ou BtoC) et la présentation de solutions innovantes pour faire évoluer ses pratiques, facilement et à moindre coût.
•    Jeudi 30 juin, la journée phare de cette semaine avec des rencontres-solutions à partir de 9h30 tout au long de la journée, mais aussi le pitch de 4 startups numériques essonniennes, suivie par la grande conférence prospective de clôture sur la relation client de demain : tendances et nouveaux enjeux. Cette journée sera également la clôture officielle du Mois du numérique by les Digiteurs en Ile-de-France.

La semaine du numérique, c’est aussi :

•    Des entretiens pour un diagnostic numérique personnalisé avec une conseillère numérique ;
•    Des rendez-vous pour les professionnels dans les agences Orange de l’Essonne le lundi et le mardi (Etampes).

Et bien d’autres rencontres, moments de partage d’expériences et de réseautage.

Pour en savoir plus et vous inscrire en ligne, CLIQUEZ

 
Entreprises : Financez-vous autrement !

CCI EssonneMême si les schémas de financement classiques restent des figures applicables (Love money, Business Angel, Banques, BPI) l’environnement financier des entreprises est en forte mutation. Mardi 30 Mai 2017 de 12h à 14h à Orsay Entreprises, apprenez comment financer votre entreprise autrement.

Objectif : minimiser les coûts bancaires, proposer une solution agile et une offre de services adaptée.

Aujourd’hui, les banques traditionnelles sont confrontées ou s’adossent à des financements dits alternatifs symbolisés par le crowdfunding et par l’émergence d’entreprises d’un type nouveau appelé « Fintech ». Ces dernières proposent aux entreprises des nouvelles solutions de financement en utilisant tout ce qu’offre aujourd’hui la technologie.

La capacité des entreprises à trouver du financement à travers le CROWDLENDING est en fort développement :

•    Des acteurs tels que LENDIX, UNILEND ou LENDOPOLIS proposent des solutions alternatives et vantent la rapidité du traitement du dossier, l’absence de garantie à fournir par le dirigeant….
•    FINEXKAP permet la cession de créance client « one shot » par une entreprise par l’intermédiaire d’une plateforme en ligne sans engagement ultérieur par l’entreprise.
•    La société ATLANTIQ se positionne pour permettre aux entreprises de financer leurs stocks.

Enfin, une banque en ligne d’un type nouveau (IBANFIRST) présentera tous les services qu’offre la banque ainsi que des solutions alternatives sur les autres besoins de l’entreprise.

ORSAY ENTREPRISES à ORSAY Accès : En voiture : N118 sortie n°9, Centre Universitaire-Grandes, Écoles-Orsay-Le Guichet Par les transports en commun : RER B station Le Guichet puis bus Mobicaps 9, direction Gare de Jouy-en-Josas RER, arrêt Parc Club ou De Broglie RER B station Orsay-Ville puis bus Mobicaps 7, direction Corbeville, arrêt Parc Club

Pour vous inscrire (possibilité de réservation menu sandwich ou salade, payable à l’inscription) : https://atelierfinancezvousautrement30mai2017.eventbrite.fr

 
Participez aux Prix entreprises et environnement 2017

Participez aux Prix entreprises et environnement 2017L’ADEME et le ministère de l’Environnement organisent la 30e édition des Prix entreprises et environnement, qui récompensent chaque année les actions et projets exemplaires en matière d’environnement. Les entreprises et groupements ou associations d’entreprises exerçant une activité en France peuvent présenter leur candidature dans cinq catégories :

•    Économie circulaire ;
•    Lutte contre le changement climatique ;
•    Meilleur reporting environnemental ;
•    Biodiversité et entreprises ;
•    Innovation dans les technologies et les modèles économiques.

Les lauréats seront annoncés lors d’une cérémonie de remise des Prix au salon World Efficiency, qui se tiendra du 17 au 19 octobre 2017, à Paris. Les projets gagnants recevront une reconnaissance officielle par l’ADEME et le ministère de l’Environnement et seront valorisés à grande échelle via des vidéos, sur internet ou encore dans des dossiers de presse.

La date limite d’envoi des dossiers de candidatures est fixée au 11 juillet 2017.

Plus d’informations sur le site du ministère de l’Environnement

 
Paris-Saclay Connexion - 2ème édition

Paris-Saclay Connexion - 2ème éditionLe rendez-vous d’affaires de l’innovation se déroulera mardi 27 juin 2017 à l’EDF-Lab.
Avec au programme tables-rondes, showroom, pitchs et Business Meetings, la deuxième édition de Paris-Saclay Connexion sera le rendez-vous incontournable des grands comptes, PME, Start-ups et partenaires institutionnels du territoire, rassemblés autour de l’innovation.
L’opération vise à permettre  aux entrepreneurs d’accélérer leur projet, de créer de nouvelles opportunités d’affaires et de renforcer les collaborations entre acteurs publics et privés.
 
Cette année, la CCI Essonne, la CCI Versailles-Yvelines, l’Etablissement Public d’Aménagement (EPA) et Finance & Technologie seront particulièrement présents à travers la manifestation Paris-Saclay Invest.
 
Evénement dans l’événement, Paris-Saclay Invest est une convention de financement qui permet à une sélection de start-up et d’entreprises, issues du territoire de Paris-Saclay (ou en lien avec) de présenter leur projet devant un public d’investisseurs, d’industriels et d’acteurs socio-économiques.
 
Toutes les infos sur Paris-Saclay Connexion
Toutes les infos sur Paris-Saclay Invest

Le rendez-vous d’affaires de l’innovation se déroulera mardi 27 juin 2017 à l’EDF-Lab.

Avec au programme tables-rondes, showroom, pitchs et Business Meetings, la deuxième édition de Paris-Saclay Connexion sera le rendez-vous incontournable des grands comptes, PME, Start-ups et partenaires institutionnels du territoire, rassemblés autour de l’innovation.

L’opération vise à permettre  aux entrepreneurs d’accélérer leur projet, de créer de nouvelles opportunités d’affaires et de renforcer les collaborations entre acteurs publics et privés.

 

Cette année, la CCI Essonne, la CCI Versailles-Yvelines, l’Etablissement Public d’Aménagement (EPA) et Finance & Technologie seront particulièrement présents à travers la manifestation Paris-Saclay Invest.

 

Evénement dans l’événement, Paris-Saclay Invest est une convention de financement qui permet à une sélection de start-up et d’entreprises, issues du territoire de Paris-Saclay (ou en lien avec) de présenter leur projet devant un public d’investisseurs, d’industriels et d’acteurs socio-économiques.

 

Toutes les infos sur Paris-Saclay Connexion 

Toutes les infos sur Paris-Saclay Invest

 
Emplois saisonniers et stages : quelles obligations pour l'employeur ?

Emplois saisonniers et stages quelles obligations pour lemployeur

La période estivale est l'occasion de recourir à des emplois occasionnels comme les contrats vendanges, les jobs d’été à partir de 14 ans ou les contrats saisonniers pour le tourisme ou les récoltes par exemple.

Jobs d'été

Quelles que soient la nature et la durée du contrat de travail, l’employeur doit effectuer une déclaration préalable d’embauche (DPAE).

Il a l'obligation de l'envoyer à l'Urssaf avant l'embauche effective.

Contrat saisonnier particulier, le contrat vendanges permet de recruter pour les vendanges. Il est limité à 1 mois mais un salarié peut en conclure plusieurs successivement, avec le même employeur ou un autre, sans dépasser 2 mois pour une année civile. Constituant une dérogation, tous les salariés (y compris les salariés en congés payés) et les fonctionnaires peuvent en bénéficier.

Pour calculer l'ancienneté du salarié en contrat de travail saisonnier, il faut cumuler les durées des contrats saisonniers successifs.

Selon l'ordonnance du 27 avril 2017, sont successifs les contrats de travail conclus sur une ou plusieurs saisons et effectués dans une même entreprise, y compris s'ils ont été interrompus par des périodes sans activité dans cette entreprise.

Tout salarié qui a déjà été sous contrat de travail saisonnier dans la même entreprise dispose d'un droit à sa reconduction :

  • s'il a effectué au moins 2 mêmes saisons dans cette entreprise sur 2 années consécutives ;
  • si l'employeur dispose d'un emploi saisonnier à pourvoir, compatible avec la qualification du salarié.

L'employeur doit donc en informer le salarié, par tout moyen.

Stages

Durant l’été, les entreprises peuvent aussi accueillir des stagiaires dans le cadre d’un cursus scolaire ou universitaire. Cependant, aucune convention de stage ne peut être conclue pour remplacer un salarié correspondant à un poste de travail permanent, pour faire face à un accroissement temporaire d’activité ou pour occuper un emploi saisonnier.

Pour les stagiaires en entreprise non titulaires d’un contrat de travail, il n’y a pas de DPAE à effectuer. Cependant, une convention de stage doit être conclue entre le stagiaire, l’entreprise et l’établissement d’enseignement. L’entreprise doit tenir à jour la liste des conventions de stage.

Le stagiaire doit recevoir une rémunération à partir de 2 mois de stage.

Textes de référence : Ordonnance n° 2017-647 du 27 avril 2017 relative à la prise en compte de l'ancienneté dans les contrats de travail à caractère saisonnier et à leur reconduction

Et aussi sur service-public.fr :

 
Occupation ou utilisation du domaine public : de nouvelles règles

Occupation ou utilisation du domaine public de nouvelles règlesUne ordonnance relative à la propriété des personnes publiques a été publiée au Journal officiel du 20 avril 2017. Elle prévoit notamment des obligations de publicité et de mise en concurrence préalable pour certaines autorisations d'occupation du domaine public.

À compter du 1er juillet 2017, la délivrance de certains titres d'occupation du domaine public sera, sauf dispositions législatives contraires, soumise à une procédure de sélection entre les candidats potentiels lorsque leur octroi a pour effet de permettre l'exercice d'une activité économique sur le domaine.

Une procédure « simplifiée » est toutefois prévue :

•    lorsque l'occupation ou l'utilisation autorisée est de courte durée (manifestations artistiques et culturelles ou d'intérêt local, privatisations temporaires de locaux) ;
•    ou lorsque le nombre d'autorisations disponibles pour l'exercice de l'activité économique projetée n'est pas limité.

De simples mesures de publicité préalable devront alors être mises en œuvre.

Enfin le texte laisse la possibilité de délivrer des titres à l'amiable lorsque les obligations procédurales s'avèrent impossibles à mettre en œuvre ou non justifiées. C'est notamment le cas lorsqu'une seule personne est en droit d'occuper la dépendance du domaine public en cause ou lorsque des impératifs tenant à l'exercice de l'autorité publique ou à des considérations de sécurité publique le justifient.

Par ailleurs l'ordonnance autorise les personnes publiques à délivrer un titre d'occupation ou d'utilisation pour un bien situé dans leur domaine privé, par anticipation à son incorporation dans le domaine public.

Textes de référence : Ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017 relative à la propriété des personnes publiques

Et aussi sur service-public.fr : Occupation du domaine public par un commerce (AOT)

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 4 sur 88
BIENVENUE !
Bienvenue sur le portail économique de la CCVE. C’est un nouvel outil qui est mis à votre disposition pour mieux vous informer de l’actualité économique. Un outil qui est aussi plus pratique d’utilisation pour la CCVE et qui nous permettra d’être plus réactifs. Par exemple, le moteur
L'annuaire des entreprises
L'annuaire
des entreprises
Vous recherchez une entreprise, un artisan, un service...Votre recherche en 1 clic !
Bail commercial : le preneur ne peut librement changer d’activité
Le bail commercial est conclu en vue d’une activité [...]
Vente / location de locaux professionnels
Bourse des locaux
Vente / location de locaux professionnels
Lancement d'un nouveau parc d'activités Idea'park ZAC Montvrain 2